Contexte et solution

Mentallys, c’est un grand dessein. Nous visons à devenir le guichet unique numérique d’accès aux soins et autosoins de santé mentale au Québec, « LA » porte d’entrée numérique vers toutes les portes d’entrée du réseau de santé mentale.

La problématique

Les parcours de soins en santé mentale sont longs, labyrinthiques et décourageants, ce qui retarde et empêche l’accès à des soins appropriés et à un suivi de qualité pour les personnes vivant avec des difficultés de santé mentale et leurs proches. Le manque de ressources, la complexité technologique et organisationnelle des services, et la stigmatisation des troubles de santé mentale affectent négativement l’accès des soins de qualité des soins dans des délais acceptables, en particulier dans le réseau public. Le problème est systémique et, malgré les importants investissements publics en santé mentale en contexte post-pandémique, la situation ne s’est guère améliorée.

Les interventions numériques en santé mentale connaissent un essor inédit dans le monde, dans un contexte de croissance sans précédent de la santé numérique en général. Le potentiel du numérique pour améliorer l’accès à des soins de qualité en santé mentale n’a jamais été aussi grand, et va bien au-delà de la télésanté. Les politiques publiques au Québec et au Canada proposent d’intégrer plus d’interventions numériques dans les services en santé mentale afin de mieux servir et soutenir la population. Toutefois, de nombreux défis persistent pour la santé mentale numérique : manque de validation scientifique, inquiétudes sur la confidentialité et la sécurité des données, intérêts financiers et manque de publicité. En outre, l’engagement des utilisateurs dans ces outils est faible : avant la pandémie, 46% des apps de santé avaient moins d’un utilisateur actif mensuel, et le coût moyen de développement d’une app était de 425 000 $US.

​​ll existe pourtant des méthodes qui permettent aux usagers d’influer positivement sur la conception des technologies qui leur sont destinées. Appelées méthodes de design centrées sur l’humain, elles regroupent diverses approches, dont la plus significative est le codesign. Le codesign est un processus collectif de co-création entre des designers et des personnes n’ayant pas reçu de formation en design . Peu développé en santé numérique et rare en santé mentale, le codesign est reconnu comme un levier d’innovation sociale.

La solution

Mentallys est une innovation sociale et numérique qui repose sur un processus de codesign de bout en bout. Depuis le premier jour, Mentallys est co-conçu avec des patients partenaires, des pairs aidants, des professionnels de la santé, des designers, des chercheurs et des étudiants. Mentallys prend forme en suivant des phases de codesign, de prototypage et de tests en milieu réel, en suivant une boucle itérative infinie d’amélioration continue. Mentallys agit sur les facteurs techno-organisationnels qui affectent la qualité des soins. Il s’agit de repenser la gestion des soins en lien avec les systèmes technologiques qui la déterminent. C’est le principe de la dualité indissociable des soins : on ne peut pas séparer l’expérience des usagers (qualité des soins) des conditions de travail des professionnels (gestion des soins). Ce principe s’est imposé à nous à partir des ateliers de codesign et des entretiens que nous avons menés sur le terrain. Notre objectif est d’améliorer l’accès aux soins en prenant en compte conjointement l’expérience des usagers et celle des professionnels. C’est pourquoi Mentallys est une plateforme numérique biface composée d’une appli mobile pour les usagers et d’un portail web pour les professionnels.